HISTORIQUE

Accueil > Vie municipale > Historique

Une ville qui jouit de son effervescence

Proposant à sa population une programmation d’activités adaptée, plusieurs parcs et espaces verts, trois écoles primaires et une école secondaire, la Ville de Sainte-Marthe-sur-le-Lac se fait un devoir de placer l’épanouissement de la famille au centre de ses priorités. C’est entre autres grâce à son environnement charmant et à la qualité des services qu’elle offre que de nombreuses jeunes familles ont choisi de s’y installer au cours des dernières années. La Ville est d’ailleurs fière d’afficher aujourd’hui une population totale de plus de 17 910 citoyens, ce qui représente environ 6 500 habitants de plus qu’en 2006.

Un emplacement de choix,
à proximité des centres urbains

La ville de Sainte-Marthe-sur-le-Lac est située dans la région des Basses-Laurentides, en bordure du lac des Deux Montagnes, entre les villes de Saint-Joseph-du-Lac et de Deux-Montagnes. Ses 8,62 km2 de superficie terrestre sont traversés par la route 344 et longent l’autoroute 640. Son emplacement permet un accès rapide aux centres urbains de Laval et de Montréal par les autoroutes 13 et 15, toutes deux situées à moins d’une dizaine de kilomètres vers l’est.

Une économie de services

L’économie marthelacquoise repose principalement sur les services offerts par les commerces du territoire. D’ailleurs, une trame commerciale se consolide depuis plusieurs années sur le chemin d’Oka, alors que de nouvelles entreprises s’installent sur le boulevard des Promenades, bordées par de jeunes quartiers qui en ont accéléré l’émergence.

Une vie citoyenne animée

La Ville de Sainte-Marthe-sur-le-Lac propose une vie citoyenne animée, et ce, 12 mois par année! En plus de bénéficier d’une foule d’activités culturelles et récréatives, les citoyens peuvent profiter de plusieurs édifices à vocation communautaire, d’une bibliothèque municipale, d’une piste cyclable et de plusieurs parcs et espaces verts aménagés pour divertir petits et grands.

La Ville a également la chance de compter sur la collaboration de nombreux organismes communautaires qui, en plus d’offrir du soutien et des services variés, contribuent au développement social et collectif de la communauté marthelacquoise.

Logo

La ville de Sainte-Marthe-sur-le-Lac est dotée d’un logo à l’image de son histoire et de son environnement. D’une part, les arbres pâles illustrent la naissance de la ville et la jeune population, tandis que les arbres foncés représentent la croissance municipale et la population adulte. D’autre part, la vague du haut rappelle la terre ferme, la vague du milieu représente l’endiguement qui protège la ville et ses citoyens des inondations, et la vague du bas symbolise l’eau et le lac des Deux-Montagnes.

Histoire

Liée à la paroisse de Saint-Eustache pendant près de 100 ans, la municipalité de Sainte-Marthe-sur-le-Lac acquiert son autonomie en 1960, alors que le conseil en place consent à la séparation d’une partie de son territoire pour la création d’une nouvelle entité municipale. Hervé Larocque, alors président fondateur de la Commission scolaire de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, devient le maire fondateur de la nouvelle municipalité. Reconnue pour son caractère électif et représentatif, Sainte-Marthe-sur-le-Lac devient rapidement l’organe d’expression de la communauté locale, reflétant ainsi le caractère social des décisions prises par le premier conseil municipal.

Lieu de villégiature primé pour ses plages bordant le lac des Deux Montagnes, la municipalité de Sainte-Marthe-sur-le-Lac connait un essor démographique important entre 1960 et 1970. Souhaitant adapter les services et infrastructures à la nouvelle population, le conseil municipal de 1973, sous le mandat du maire André Monette, dépose au gouvernement provincial la demande de promouvoir Sainte-Marthe-sur-le-Lac à titre de ville et de l’autoriser ainsi à bénéficier de tous les pouvoirs d’intervention qui s’y rattachent. La demande est finalement entérinée par décret gouvernemental le 15 août de la même année.

Les années suivantes sont marquées par la vente de plusieurs terres agricoles, ce qui favorise le développement résidentiel rapide de la jeune ville. Avec un taux de taxation des plus bas, de nombreuses familles choisissent de s’installer à Sainte-Marthe-sur-le-Lac, une banlieue rustique offrant une qualité de vie inégalable, et ce, à quelques minutes des grands centres urbains.

La ville de Sainte-Marthe-sur-le-Lac connait un second essor démographique important entre 2006 et 2011, alors que la population passe de 11 311 à 15 689 habitants, une augmentation de 38,7 %, alors que la croissance moyenne nationale est de 5,9 %.

La Ville de Sainte-Marthe-sur-le-Lac poursuit aujourd’hui le développement de ses quartiers résidentiels et de sa trame commerciale. Au cours des prochaines années, elle continuera d’adapter ses services et ses infrastructures afin de répondre aux besoins évolutifs de sa population grandissante.

Source : Denis GRAVEL et Hélène LAFORTUNE, 50 ans, ville de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, 2012.

Armoiries

Armoiries de Sainte-Marthe-sur-le-lac

Les armoiries de la ville de Sainte-Marthe-sur-le-Lac symbolisent son histoire, sa géographie et ses aspirations. Elles sont présentes sur son drapeau et sont utilisées dans certains documents officiels.

 

Description héraldique :

Écartelé, d’azur et de gueules, à une pointe ondée d’argent.
Premier et quatrième quartiers chargés de trois fleurs de lys d’or.
Deuxième et troisième à une gerbe de blé du même.
Écu soutenu de deux branches d’érable de sinople feuillées de même, surmonté d’une couronne murale d’or et de gueules, sur un listel de gueules la devise de sable : Grandir force travail.

L’écu, divisé en quatre parties, marie deux couleurs :

  1. « l’azur », présent en gravures horizontales, symbole de justice, de loyauté et de beauté;
  2. « de gueules », présent en gravures verticales, emblème de grandeur, d’audace et de vaillance.
  3. Les deux fleurs de lys représentent l’origine des colonisateurs et de la majorité de la population actuelle. Leur couleur dorée pointillée représente l’éclat, la justice, la force et la constance.
  4. Les deux gerbes de blé symbolisent l’agriculture, rappelant les colons et les premiers cultivateurs de la région ainsi que la culture actuelle des terres de la ville.

L’écu est entouré de deux branches d’érable, symbole national et situation physique de Sainte-Marthe-sur-le-Lac au Canada. Leur teinte « sinople », représentée en gravure par des lignes diagonales se dirigeant de l’angle dextre du chef à l’angle senestre de la pointe, exprime le renouveau, la douleur, l’espoir et la gaieté.

Sur l’écu est disposée une couronne murale, symbole municipal.

Sous l’écu se trouve un ruban « de gueules » sur lequel est inscrit la devise de Sainte-Marthe-sur-le-Lac : Grandir, force, travail. Cette devise apparait en couleur « de sable », représentée en gravure par des hachures verticales et horizontales croisées, signifiant la fermeté, la tristesse et la vigilance.

Topologie

La ville de Sainte-Marthe-sur-le-Lac doit son nom à sainte Marthe, sœur de Marie-Madeleine et de Lazare de Béthanie. Selon les écritures bibliques, ces trois enfants, nés de parents nobles et fortunés, auraient été capturés par les Juifs après l’Ascension de Jésus, avant d’être embarqués sur un bateau sans voile ni rames. Cette embarcation aurait miraculeusement accosté à Marseille, ce qui aurait suscité un culte de plusieurs années à sainte Marthe.

À ce nom catholique s’est greffée la référence géographique « sur-le-Lac », qui rappelle l’hydrographie naturelle du territoire et la proximité du lac des Deux-Montagnes. Cette appellation a cependant d’abord désigné la commission scolaire locale, détachée de celle de Saint-Eustache, le 1er juillet 1951.

Source : Denis GRAVEL et Hélène LAFORTUNE, 50 ans, ville de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, 2012.

La ville en bref

Région administrative


Laurentides (15)

MRC


Deux-Montagnes (720)

Député fédéral

Simon Marcil – Mirabel

Superficie totale

12,82 km2

Députée provinciale


Sylvie D’Amours
 – Mirabel

Population


17 910 habitants

Gentilé


Marthelacquois(e)

Nombre d’unités d’évaluation


7 370 unités (2015)

Évaluation totale des immeubles


1 643 625 601 $ (2015)

Budget municipal 2016

21 794 300 $

Communiquez avec nous pour toutes questions.