Mot de la mairesse

 In Actualités, Inondations

Chères citoyennes,

Chers citoyens,

Permettez-moi de prendre quelques minutes pour vous dresser un bref bilan des dernières semaines.

Comme je l’ai annoncé le mois dernier, la Ville a mandaté la firme Qualilab pour analyser la structure végétale de la digue, en vue des travaux pour son renforcement, son rehaussement et son imperméabilisation. Cette phase 1 s’étant terminée tout récemment, j’en profite pour remercier de leur collaboration tous les riverains à qui nous avons demandé de retirer des aménagements sur la digue afin de procéder au forage. L’entreprise Qualilab est à produire son analyse du forage.

Le 2 juillet dernier, lors d’une séance extraordinaire du conseil municipal, la Ville a mandaté la firme d’ingénierie Cima +, afin de préparer les plans et les devis en vue de la phase 2 de ce projet.

Notre administration travaille, dans ce projet, en étroite collaboration avec les experts en barrages du gouvernement du Québec, de même qu’avec monsieur Marc Croteau, sous-ministre à l’Environnement et à la Lutte contre les changements climatiques du gouvernement du Québec.

De plus, je souligne que le gouvernement du Canada, est un partenaire toujours très intéressé à participer financièrement dans ce projet d’importance, et nous discutons avec ce dernier. L’objectif, c’est de terminer le projet avant la crue du printemps 2020.

Par ailleurs, Québec a confirmé, la semaine dernière, qu’il permet aux sinistrés qui n’auraient pas pu se reconstruire en vertu de la zone d’intervention spéciale (la ZIS), de choisir s’ils veulent demeurer dans leur résidence ou déménager. Les propriétaires auraient donc le droit de reconstruire un bâtiment, et ce, même si celui-ci a perdu plus de la moitié de sa valeur à neuf.

Nous sommes tout à fait conscients que des propriétaires demandent au gouvernement du Québec de modifier son programme d’aide afin de mieux les épauler dans leur souhait tout à fait légitime de quitter notre territoire.

Notre administration appuie leur requête, et c’est dans cette perspective que nous préparons actuellement un court sondage destiné exclusivement aux sinistrés, et ce, suivant ce qui a été promis ici même le mois dernier. Celui-ci sera mis en ligne dès qu’il sera terminé.

Par le biais de ce sondage, la Ville aimerait clairement établir le nombre de propriétaires et de locataires désirant quitter Sainte-Marthe-sur-le-Lac, en tenant compte du contexte des prochains travaux de renforcement, de rehaussement et d’imperméabilisation de la digue. Votre participation nous sera très utile pour nos démarches auprès du gouvernement, dont la ministre des Affaires municipales qui s’est montrée ouverte lorsque je l’ai rencontrée il y a quelques semaines.

Dans cette même veine de consultation, je vous annonce que la Ville, le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation ainsi que le ministère de la Sécurité publique organiseront conjointement, dans les prochaines semaines, une séance d’information à l’intention de la population marthelacquoise, portant sur les travaux de la digue. Vous pourrez, à ce moment, poser toutes vos questions sur le projet.

En ce qui concerne les maisons modulaires devant être démolies, je vous informe que les propriétaires doivent obtenir deux estimations de travaux de démolition afin de les soumettre au Bureau d’aide aux sinistrés, situés au centre communautaire. Le Ministère couvrira les coûts de démolition de ces maisons.

Je tiens aussi à rappeler, aux citoyens qui n’ont pas été inondés et qui habitent dans la ZIS, qu’ils ont jusqu’au 19 août 2019 pour remplir une demande de retrait de cette zone.

Je termine en vous invitant à consulter régulièrement notre site Web et notre page Facebook, afin de demeurer à l’affût des dernières nouvelles dans ce dossier.

Merci de votre attention.

Nouvelles récentes