Début de l’installation des palplanches

 In Actualités, Inondations

Dans la digue végétale de Sainte-Marthe-sur-le-Lac 

Les travailleurs sont à l’œuvre ce matin pour procéder à l’installation des premières palplanches d’acier afin de rehausser, renforcer et imperméabiliser la digue végétale de Sainte-Marthe-sur-le-Lac.

Une équipe a été mobilisée à l’angle de la rue Gisèle et de la 45e Avenue pour installer des palplanches perpendiculairement au lac des Deux Montagnes, alors qu’une seconde équipe travaille au bout de la 44e Avenue à partir du mur de béton en se dirigeant vers l’ouest du territoire.

Au terme du projet, devant se conclure avant la crue printanière de 2020, la digue atteindra 26,5 mètres au-dessus du niveau de la mer, soit une position de compromis puisqu’elle est inférieure à celui dicté par la Loi sur la sécurité des barrages qui amènerait la digue à une élévation de 27,3 mètres. En outre, les experts au dossier ont tenu compte du nombre de résidences concernées et de l’élévation nécessaire pour tenir compte de la topographie du territoire.

La mairesse de Sainte-Marthe-sur-le-Lac se réjouit du début des travaux. « Après maintes discussions, analyses et contre-vérifications d’experts indépendants d’Hydro-Québec et de de la Direction des barrages du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ce grand chantier peut enfin se déployer. Je remercie les citoyennes et les citoyens vivant à proximité de la digue pour leur collaboration et leur patience. Aux familles sinistrées, je tiens à mentionner que tout au long de la planification de ce projet, ils ont été au centre de nos priorités », a conclu Me Sonia Paulus.

Nouvelles récentes